GAP - 05/12/2002

Un grand Merci au Psyché Live Café 05 pour son accueil et pour cette soirée du 5 Décembre 2002

 

La soirée commence avec le groupe " Morning Blues " de Gap . 1h de blues. Essentiellement des reprises mais de très bon goût !. 3 très bons musiciens qui connaissent leur affaire !

Fan de Wishbone Ash depuis pas mal d’années, je suis aux aguets, j’essaie de repérer si les musiciens sont là et il me semble avoir repéré une tête que je connais mais oui ! c’est bien Bob Skeat mélangé au public (environ 200 personnes) Je m’approche de lui et lui glisse dans l’oreille un " Hello Bob, How are you ? " à coté de lui, Ray Weston mais pas de Ben et pas d’Andy ! Après une poignée amicale et quelques mots échangés, ils me font savoir qu’en fin de soirée nous nous retrouverons pour discuter plus calmement et plus longuement…

Le concert

Très bon son , une entente remarquable entre Ben et Andy. Malgré quelques problèmes de pédale en début de concert, l’harmonie des guitares fut au rendez vous : SUPERBE

Une Ambiance exceptionnelle : Il faut dire que la majorité du public était connaisseur et que Andy, il sait y faire pour mettre le feu ! Depuis le temps qu’il joue sur scène … il connaît son manche par cœur et les chorus : N’en parlons pas : SUBLIME. Au chant : Surprenant. Enfin une " Bête "

En ce qui concerne Bob : Il est petit par la taille mais costaud à la basse ; il a un feeling ! c’est un régal à regarder et a écouter ; surtout quand le son est de la partie : UN GRAND BOB

Ben qu’en à lui, il a un talent très surprenant mais je l’ai trouvé un peu stressé mais quand il ose, qu’il se laisse aller : ça déménage ! Je ne sais pas où il va chercher ses sons mais les oreilles en redemandent.

Pour finir, Ray, le métronome des Wishbone est parfait. Le Boum Boum Batterie : Palpitation de la vie …

Les morceaux

Pas forcément dans l’ordre. Je suis sûr du premier et du dernier morceau. Il doit en manquer. Je me souviens d’avoir reconnu :

Bona Fide
Almighty blues
Faith, Hope and Love
Enigma
You see red
Hard Times
The King Will come
Throw down the sword
Living Proof
Phoenix
Rappel

Ballad Of The Beacon
Et un " Blowin’Free " qui n’en finissait plus ! Le Délire !
L’après Concert

Patiemment et intelligemment (le temps de boire une bière !) J’ai attendu que le public finisse la séance de dédicaces et j’ai pu approcher les musiciens qui sont très disponibles et vraiment très sympathiques. Donc à mon tour, j’ai fait signer l’affiche du concert offerte gracieusement et discuté longuement et calmement avec Andy, Bob et Ben car Ray , très accaparé par le rangement de sa batteuse et d’une timidité quelque peu troublante était à l’écart … je ne l’ai même pas vu partir ! Ben n’est pas resté bien longtemps : très fatigué après une nuit agitée la veille, il est rentré à l’hôtel pour se reposer. Avant tout cela, j’ai oublié de mentionner que l’appareil numérique a enregistré un souvenir indispensable.

La soirée s’est terminée à 1h 30 du matin.

Tout le monde est rentré se coucher après une soirée Mémorable.

Merci Wishbone Ash ! Merci Andy Powell, Ben Granfelt, Bob Skeat et Ray Weston .

Musicalement,

Y’a Lynkonnu !

Accès à la page Photos