Profil |  Stats | Aide | Rechercher

 

    Accueil
  Vos Artistes préférés
   Chapitre 28: L'irlandais

Ce thread a été fermé par le modérateur. Vous ne pouvez plus poster dans ce thread.

Auteur Sujet:
franc1 Envoyé 27/11/2005 à 10:41     Editer le post    Effacer le post     Sujet: Chapitre 28: L'irlandais
"C'est en boxant qu'on devient boxon" Pierre Desproges.

Bonjour,

En l’absence de sujet porteur depuis un bon moment maintenant, il faut bien relancer la machine ou du moins tenter de le faire. Le dilemme est malgré tout cruel. La prétention de vouloir lancer un post vaut-elle encore le coup ? En interrogeant ma conscience, cette dernière s’avère très versatile. L’impression de se trouver dans la situation d’un jeune couple qui se fait la gueule (les vieux couples ont dépassé ce stade croyez moi !) et dont aucun des deux protagonistes ne veut refaire un pas vers l’autre. Savez-vous que c’est comme çà qu’on se bousille des journées ??? Hein !
- Bon ! Conscience, que me conseilles-tu ?
- Allons François; même pas capable de prendre tes décisions tout seul ?
- Ben je suis sûr que j’ai encore des choses à dire Conscience, je peux pas rester comme çà !
- Arrête de déconner François ! T’es même pas sûr d’être lu. Interroge toi donc sur le pourquoi de ta démarche. Es-tu sûr de ne pas faire çà que pour toi ?
- Ben v’là aut’chose maintenant ! Tu serais pas en train de me prendre la tête Conscience ?
- Je prends notre tête François ! Ton narcissisme t’aveugle. Tu veux me prendre à témoin de ton envie de poster et tu voudrais presque me faire croire que tu t’en sens obligé.
- Mais pas du tout ! J’fais pas çà pour moi…
- Mon œil ! Laisses tomber je te dis ! Tu n’en sortiras pas grandi.
- Mais Conscience, on a même pas parlé de … !
- Tu m’emm….des François ! Fais ce que tu veux ! Viens pas me chercher après çà. Je vais me coucher pendant plusieurs semaines.
- Conscience ! Conscience !… Elle est partie.
Ah ! on est pas aidé dès lors qu’on s’interroge soi-même. On en revient souvent avec cette fichue idée qu’on ne peut compter que sur soi. Tant pis ! C’est pas cette petite contrariété qui va me rendre dépressif.

On a passé quelques artistes en revue depuis quelques années déjà et on a beaucoup parlé guitare et Wishbone Ash. Depuis quelques temps, le Ash n’est plus au centre de mes préoccupations musicales. Non pas que je n’apprécie plus vous vous en doutez bien mais y’a rien de bien nouveau à se mettre sous la dent. Le bonheur de découvrir un nouvel enregistrement n’a pourtant pas de prix et il me faut donc me tourner vers autre chose. C’est pas les sujets qui manquent et la quête s’est avérée positive ces derniers temps. Il en faut pour tous les goûts et si le topo sur « Dream Theater » n’a pas emballé les foules (hein mon Jacquot !), tournons-nous encore une fois si vous le voulez bien vers le blues pour re-découvrir un guitariste d’exception : l’épatant Rory Gallagher.

Tiens ! Jacques justement, vient de rouvrir un œil. Tant mieux, faudrait pas que tu t’endormes sur tes lauriers.
Hors de question de retracer la carrière de cet autodidacte. Ce serait trop chiant parce que tout le monde ici, en à au moins entendu parler.
Son décès en 1995 à 47ans à laissé bon nombre de fans sur le carreau. Il faut dire qu’on est devant un musicien assez atypique, profondément attaché à ces racines irlandaise et que le bonhomme, au delà de tout compromis, a toujours porter haut et fort les couleurs du blues sans jamais renier ces origines et en laissant toujours une place à l’expression populaire de ses propres références. Il a joué avec les plus grands et fut même pressenti pour rejoindre les Stones. Keith Richards disait de lui qu’il avait une guitare dans les veines…
Rory a laissé pas mal d’enregistrements. Les assoiffés du bénéfices ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en ré-éditant, après sa mort, moulte sessions cachées jusqu’ici dans les tiroirs.
Il est l’auteur d’un des plus beaux albums live de tous les temps avec le « Irish Tour ». Une autre perle était déjà disponible en vidéo avec son concert à Cork que beaucoup d’initiés connaissent..
Ce garçon a toujours transpiré le feeling jusqu’à en friser l’overdose et c’est peut-être le plus important. Car au delà de la technique, il fait passer son ressenti comme aucun autre. Il est résolument l’inventeur de son propre style et l’un des plus beaux témoignages qu’il nous est laissé est la partie acoustique d’un concert enregistré dans le cadre du festival Rockpalast de Cologne ( une référence connue désormais). Ce concert est ré-édité en dvd depuis mars 2004 mais reste assez confidentiel. Les amoureux de la guitare, qu’ils soient fans de Rory ou non, doivent absolument se le procurer…

Voilà les potos, c’était juste pour en parler un peu.

A+ j’espère.:fb:

PS : Au fait jacquot, je me souviens pas t’avoir parlé de Dave MASON. Et bien c’est super ! Après les envolées de Stan WEBB, ce gratteux est désormais une de mes coqueluches. Son côté funky est saisissant et me file une pêche de tous les diables. Merci Jacques.


----------------
:fb:
Jmla Envoyé 27/11/2005 à 18:05     Editer le post    Effacer le post     Sujet: Un rêve, un porc épic, un Irlandais...
Salut,

Histoire de reprendre la balle au bond et d'égayer le forum en attendant un prochain WA, écoutez la bonne (?) parole. Plus on vieillit (j'ai 48 ans le 26 décembre), plus les longs solis ennuient; plus on apprécie la note qui tue, voire les silences. Enfin bref, le feeling. J'ai eu ma période Dream Theater, certes. Mais c'était un chouïa trop démonstratif à mon goût.
En ce moment, je baigne dans le Porcupine Tree que je suis allé voir deux fois à Paris en six mois. Steve Wilson est un très grand compositeur, un bon guitariste et ne ramène pas sa musique à sa seule guitare. Pour ceux qui ne connaitraient pas, c'est une sorte de génial jukebox dans lequel on retrouve une bonne dose de Floyd, de prog, de metal et de Radiohead - qui ne m'a jamais bouleversé, par ailleurs. Une synthèse diabolique de tout ce que j'aime.
Enfin, je veux dire ici que je n'ai jamais oublié le Rory que j'ai dû voir cinq ou six fois dont la première en 73 à l'époque de l'Irish Tour. Il jouait sur des guitares de plus en plus petites au fil du concert pour terminer par un soli de mandoline dont le manche devait pas faire plus de dix centimètres! Et avec quel brio...
Ce mec avait le don de te flanquer la chair de poule. Quel feeling! Quelle gentillesse, aussi...
Au collège, y'avait ceux qui étaient pour Rory Gallagher ou Ten Years After. Alvin Lee allait vite, certes,(I'm Going Home) mais je trouvais ça ennuyeux.
Le même type de géguerre sévissait avec Led Zeppelin (IV) ou Deep Purple(Machine Head). Et là, je répondais invariablement: "ni l'un, ni l'autre: Wishbone Ash!"

See you soon
jacques Envoyé 28/11/2005 à 10:22     Editer le post    Effacer le post     Sujet: RE: Chapitre 28: L'irlandais
Salut les wishbonheurs

Le relanceur de forum a encore frappé pour notre plus grand plaisir et je vois que son post a attiré un nouveau venu,bienvenue JMLA,il faut dire que parler de Rory est un sujet consensuel tellement ce gars était talentueux et sympa,c'est un de mes meilleurs souvenirs de concert avec ceux d'Aérosmith,Robert Plant et Clapton et bien sur WA.
Cher François,tu cites Irish Tour mais le double live at the BBC est magnifique ainsi que le Live in Europe ou il joue avec sa mini guitare acoustique qui était toujours un grand moment du concert,il avait une pêche communicative,tout le monde tapait du pied avec lui à ce moment là.Je savais que Dave Mason te plairait,c'est un vieux de la vieille,un ancien de Traffic et le créateur de Feeling allright,j'ai même un concert de lui avec Fleetwood Mac qui était passé sur M6.C'est la même génération que Stan Webb et Rory,des mecs qui ont été bercé par le blues,on y reviens toujours. Au sujet de Porcepine tree,je ne connais pas mais pour les longs solos,j'en écoute encore surtout si c'est Duane Allman qui joue.Vous m'avez donné l'envie de réécouté mes Rory,bravo le forum.
Encore merci François pour cette relance de forum comme tu sais si bien les faire.

Surtout ne lacher pas la good time music,la star ac ne nous aura pas.

:jlut:

Ce sujet a été vu 1403 fois.
Administration: deplacer thread | Fermer le thread | effacer thread

Aller à :
Activé par : D-forum